Armée Cantonale Fribourgeoise

Sicut Aquila
 
AccueilS'enregistrerConnexion
N'oubliez pas nos règles : pointage au moins une fois tous les 3 jours (c'est ici) et intégration en permanence dans le groupe de votre bataillon (Liste des bataillons ici)!!!
L'armée t'intéresse? Vois ce que signifie être soldat de l'ACF
Bienvenus à la caserne de Sicut Aquila, l'Armée Cantonale Fribourgeoise

Partagez | 
 

 Réflexion en place publique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nicobess
Avoyer
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Réflexion en place publique.   Mar 3 Juil - 22:15

Nicobess venait de rentrer de son voyage avec son fiancé, et elle essayait de comprendre les dernières nouveautés de la ville de Fribourg. Elle voyait beaucoup de militaires se déplacer en ville et cela l'inquiétait.

Elle se demandait si Fribourg était en train de devenir une ville militaire, comme si les civils disparaissaient derrière l'omniprésence de l'armée. Elle espérait que quelqu'un allait venir pour démentir cette sensation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Mer 4 Juil - 8:42

Harasy s'approcha de Nicobess

Bonjour Dame, vous me paraissez préoccupée, quelque chose vous tracasse?
Revenir en haut Aller en bas
nicobess
Avoyer
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Mer 4 Juil - 21:11

Bonjour Messire Harasy, oui, quelque chose me tracasse d'autant plus que je viens de recevoir un message de mon filleul Will_turner.

Il me dit qu'il a été en mission en Franche-Comté sur ordre de Manawyddan, il est maintenant en procès pour avoir traversé la frontière et Manawyddan le lache lui et son collègue El_barto. Ils ont été bannis de la caserne.

Will n'a plus un sou, il ne peut pas travailler, il va mourir, pourquoi l'armée cantonale envoie son unité de sapeur (compbattants du feu) se faire tuée à l'étranger, c'est quoi cela?

Je ne comprends pas, nous sommes fribourgeois. Je veux des explications et de l'aide, sinon vous allez entendre parler de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Mer 4 Juil - 23:57

Dame Nicobess,

Je vous offre mon aide morale. Sachez tout d'abord qu'avant d'être soldat nous sommes des citoyens de Fribourg, et qu'en tant que tel, chaqu'un d'entre nous doit répondre de ses actes. Je ne peux que vous encourager d'aller aussi loin que possible dans vos investigations à ce sujet.

Chaque soldat a un devoir de confidentialité dans le cadre de la caserne et des missions liées à l'armée, vous le comprennez très bien. Aussi vous ne nous reprocherez pas d'honorer notre promesse. Ma foi, je ne suis personnellement pas encore au clair sur les compétences des tribunaux militaires et civils en la matière.

Sinon, je voudrais aussi vous informer que les textes de la constitution vont bon train, et nous espérons pouvoir la présenter à tous dans moins de 15 jours.

Harasy ceda la parole à Dame Nicobess
Revenir en haut Aller en bas
nicobess
Avoyer
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Jeu 5 Juil - 8:30

Messire Harasy, je vous remercie de prendre la peine de bien vouloir me répondre, vous me semblez être le seul.

Tous les gens qui s'intéressent un peu à la vie extérieure à son petit chez soi, sait que les relations avec la Franche-Comté n'est pas au beau fixe. Maintenant quand de simples soldats du feu, obéissent aux ordres de leur supérieur qui les envoient en mission en Franche-Comté, on peut supposer que quelque chose à été négocié.

Une fois que les soldats ont traversé la frontière, qu'ils sont mis en procès, ces mêmes supérieurs coupent les ponts, ils bannissent les soldats de la caserne, qui ne peuvent même plus envoyer de pigeon, ils ont envoyés de jeunes soldats à la mort sans remord, sans même un peu de ravitaillement, est-ce cela le service militaire?

Vous êtes militaire, demandez-vous donc si demain votre supérieur n'ira pas vous faire mourir quelque part pour son plaisir personnel ou parce que vous le gênez.

Dites-moi où est Will_turner, mon filleul
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manawyddan

avatar

Nombre de messages : 257
Localisation : A droite-à gauche
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Jeu 5 Juil - 12:15

Et bien, que de médisance, que de désinformation sans même savoir les tenants et aboutissants de quoi que ce soit, je ne vous félicite pas d'imiscer dans les esprits des Fribourgeois d'aussi dangeureuses pensées que celle que vous proférez, vous frôlez la diffamation.

Depuis deux jours je suis submergé de missives, j'essaye de comprendre ce qu'il se passe, mais j'en connais une bonne partie désormais.

Les sapeurs ont une fois de plus désertés leurs postes, ce n'est pas la première fois, la fois précédante nous avions passé l'éponge, mais nous ne savions pas encore que ces hommes étaient en intelligence avec un chef d'armée illégitime et qui aujourd'hui à des vues sur notre ville.

Tout comme Vincent623, espion au service d'Ursaff, Commandant illégitime, je vous annonce à tous, soldats, civils, que vos anciens camarades sapeurs, vous ont trahis, à peine entrés chez nous par la trop grande bonté de notre Avoyer Teodoric, ils se sont précipités chez Ursaff, le faux Commandant nommé plutot qu'élu.

Ceci afin de le renseigner sur notre armée et les forces en son sein, car désormais, la Confédération, trompée, spoliée par cet homme et ses suivants, ont des vues de plus en plus claires sur Fribourg, ville qui est pour lui une épine dans le pied depuis la création de cette armée pour assurer une protection que l'Armée Confédérée ne fournissait plus, mais qui par la même occasion ne lui laissait plus l'ascendant qu'il croyait avoir sur nous.

Vous osez venir m'accuser de tout et n'importe quoi ? Je défend cette ville, j'en ai la responsabilité, les Comtois sauront que faire de traîtres qui chez nous méritent la corde pour parjure, il n'est pas question de les aider en quoi que ce soit pour ce qu'ils ont osés faire, c'est proprement inqualifiable.

Je vous prierais donc de ne pas juger une affaire ans la connaitre, et encore moins de raconter n'importe quoi, à moins que vous ne désiriez faire le jeu des menteurs et des mystificateurs qui vont aujourd'hui tenter de déferler sur nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Jeu 5 Juil - 17:17

pensez-vous réellement que deux petits nouveaux tel que Will_turner et El_Barto puissent être coupable ???

pourquoi certain d'entre eux, ont arreté leur mission avant ?

si ils étaient traites n'auraient-ils pas fuit avant de passer la FC ?
Revenir en haut Aller en bas
Manawyddan

avatar

Nombre de messages : 257
Localisation : A droite-à gauche
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Jeu 5 Juil - 17:55

Nos services, inflitrés dans les rangs des espions de l'ancienne prévôté, nous ont averti de leur traitrise, nous avons de plus la preuve formelle que l'un d'entre eux, Laurenzzo, entretenait une correspondance accrue avec le Commandant illégitime Ursaff, et que celui ci a découvert notre agent, la raison de leur désertion.

C'est maintenant une procédure judiciaire contre tout ce petits monde d'infiltrés qui va commencer, le Commandant nous qualifie de "milice dissidente", en laquelle il "n'a aucune confiance" c'est donc aussi une procédure militaire qui s'engage.

Fribourg a été infiltrée par des taupes, et les troupes les suivent maintenant....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Jeu 5 Juil - 18:09

je sais, je suis un peu bornée, ce que je ne comprends pas c'est que Will et El, eux n'ont pas deserté, ils ont continué leur mission sans Laurenzzo...

pourquoi donc les accuser ? ne se sont-ils pas fait dupper eux aussi ? étaient-ils vraiment au courant, puisqu'apparement Laurenzzo serait parti du groupe sans les prevenir de quoi que se soit...

je voudrais savoir aussi, qu'elle est nôtre position avec l'armée confederée ?
et votre position avec Ursaff ?
Revenir en haut Aller en bas
nicobess
Avoyer
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Jeu 5 Juil - 21:15

Et vous, messire manawyddan, connaissez-vous réellement les tenants et aboutissants de tous ces évènements, où est-ce que vous mentez parce que vous savez que personne ne vous contredira puisque les principaux concernés ont été bannis et ne peuvent même pas donner de leur nouvelles.

Sachez que je n'accuse personne, je veux simplement obtenir des explications, je n'admets pas que l'on envoie volontairement à la mort de jeunes recrues que vous accusez de traitre.

C'est vous qui diffamez car vous accusez des gens de trahisons or je peux vous garantir que je suis sure qu'au moins plusieurs sapeurs n'ont pas trahi. Certains ont refusés d'obéir à des ordres que vous avez vous même donnés, d'autres y ont obéis et ils vont peut-être mourir, mais en aucun cas ils ont trahis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mephistoceles
Honorable Lieutenant-Général
Honorable Lieutenant-Général
avatar

Nombre de messages : 250
Date d'inscription : 15/06/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Jeu 5 Juil - 23:09

Dame Nicobess je viens d apprendre ce qui se passe et suis entrain de voir pour la liberation de nos sapeurs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Jeu 5 Juil - 23:39

merci pour eux
Revenir en haut Aller en bas
nicobess
Avoyer
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Ven 6 Juil - 0:36

Je vous remercie de votre intérêt, messire Mephistoceles et que comptez-vous faire? si je puis me permettre cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manawyddan

avatar

Nombre de messages : 257
Localisation : A droite-à gauche
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Ven 6 Juil - 15:34

Je connais beaucoup de chose, même si je ne connais pas les méandres de tous les esprits tordus, les traitres ont nombreux, et j'ai appris à voir clair dans ce genre de chose, surtout en ce pays.

Certains sapeurs ont été reconnus en intelligence avec l'Armée Confédérée Helvétique, dirigée par un commandant illégitime qui cherche à nous court circuiter pour prendre Fribourg.

A l'heure où je vous parle des soldats marchent vers Fribourg, parmi lesquels des membres d'ordres paramilitaires candidats aux élections fédérales, cherchez l'erreur, pour attaquer notre armée, qualifiée de "milice dissidante" par Ursaff.

Je ne prendrais pas le risque que des informations puissent passer les mailles du filet, des sapeurs ont trahis, des sapeurs sont banni, nous n'allons pas les laisser rentrer alors que nous les savons alliés à des hommes qui cherchent à renverser cette armée, armée qui est d'ailleurs la seule réelle défense de Fribourg, l'Armée Confédérée étant depuis longtemps hors course dans ce domaine.

Quoi qu'il en soit il est hors de question que nous prennions le moindre risque, que les sapeurs se doublent entre eux, ce n'est pas notre probleme, notre serment est clair, et il l'on transgressé, un, deux, toute la troupe, nous n'allons pas perdre de temps à essayer de le deviner, qu'il fassent parti du meme groupe à la vie civile les rends assez suspect d'un certain point de vu.
Celui qui n'a pas trahi n'aura rien à craindre de la justice, encore faut-il qu'il le prouve dûment.

Laurenzzo à montré sa félonnie en abandonnant les autres sapeurs, nous savons qu'il entretient des rapports avec Ursaff, ce qui peut expliquer cela, en ce sens, il n'a plus sa place parmi nous.

Si les autres sapeurs sont effectivement innocents, alors il ne seront plus poursuivit, mais récompensés. Cela dit, si innocent il y a dans ce groupe, nous nous étonnons d'avoir dû découvrir la traitrise nous-même....

Pour le moment nous cherchons, et nous verrons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicobess
Avoyer
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Ven 6 Juil - 21:06

Vous reconnaissez donc que vous avez volontairement envoyés vos propres soldats faire une mission dont le seul but était d'éloigner de fribourg, des supposés traitres.

Qu'il y ait un traitre parmi eux, c'est possible et le problème n'est pas là, mais vous avez envoyer à la mort de jeunes recrues innocentes sans même chercher à mieux les connaître. Il y avait plein d'autres missions possibles. Vous n'avez pas assurés leur ravitaillement. Vous n'êtes pas un officier responsable si vous ne savez pas reconnaître l'innocence.

Vous les avez bannis, ne leur offrant même pas la possibilité de s'expliquer, il y a pourtant plein de possibilité pour donner des accès restreint, j'ai même vu une geôle, mais non, vous les tuez, des citoyens fribourgeois.

Ursaff est un usurpateur, je veux bien le croire, mais aurait-il porté plainte contre un de ces alliés. Il vient pourtant de déposer plainte contre El_Barto, qui sera le prochain? Will qui vient de rentrer cette nuit? Par vos actions, vous perdez la confiance des fribourgeois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manawyddan

avatar

Nombre de messages : 257
Localisation : A droite-à gauche
Date d'inscription : 28/02/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Ven 6 Juil - 21:33

Je ne reconnais nullement quoi que ce soit, Ursaff a été le commanditaire de ces hommes depuis le début, et les racourcis ne m'amuse guère.

Je suis responsable ou l'ai été, des différentes armées de la Confédération, mais malgré tout cela je ne suis pas devin, non, si c'est ce que vous vouliez savoir, c'est pourquoi à défaut de recevoir des visions divines, je ne tente pas le diable.

Oui, il y a eu un traitre, ou des traitres, quoi qu'il en soit ces hommes ont agit entre eux, pour eux, et on sciemment été en intelligence avec une autorité extérieur, qui plus est usurpatrice, pour exfiltrer des informations d'ordre stratégique à un adversaire qui pourrait se révéler un ennemi.

Non cela ne m'amuse pas, mais je doit les bannir, je n'ai pas le choix, que ce soit ça ou le contraire, on me l'aurait reproché, et bien c'est cela la responsabilité d'une armée, quoi qu'il arrive, on prendra toujours une mauvaise décision aux yeux des civiles, la vie militaire n'est pas la politique.

Et pourtant je ne cherche nullement à interdire le débat, encore que faire débat sur le banissement ou non d'espion, volontaires ou involontaire, me semble mal placé.

L'affaire suit son cours, et les responsabilités des tel ou tel sera bientot, je l'espère, tirées au clair, en attendant, nous prennons les devants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicobess
Avoyer
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Ven 6 Juil - 21:51

Pourtant c'est vous qui avez donné les ordres pour la mission, pas Ursaff.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicobess
Avoyer
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Dim 8 Juil - 15:02

Nicobess poireautait toujours, elle avait été chercher son lit de camp pour se reposer de temps en temps et ne pas rester debout tout le temps. Elle décida de reprendre la parole.

Messire Manawyddan, je réitère encore une fois ma demande, vous devez laisser les sapeurs s'exprimer, vous avez tous les moyens pour qu'ils soient regroupés dans un lieu, il ne leur sera donc pas possible de divulguer quelque chose si c'est ce que vous craignez. Mais au moins ils pourront se défendre.

Je sais que si vous accéder à ma demande, ils auront accès à leur courrier personnel et c'est cela qui vous gêne car ils pourront alors démontrer à la face du monde que c'est vous-même qui les avez envoyés faire cette mission suicidaire. Vous saviez que la frontière était fermée, mais cela ne vous a pas gêné, et avec seulement 4 jours de nourriture, alors qu'il y a 4 jours de voyage, vous avez envoyé vos plus jeunes éléments dans la gueule du loup.

Vous dites que l'armée n'est pas la vie civile, je suis bien d'accord avec vous, mais j'espère quand même que les officiers ont à coeur de protéger les jeunes soldats, tout comme dans la vie civile sinon vous n'êtes pas digne de porter des galons.

Si vous ne réouvrez pas les accès (même restreints) aux sapeurs, j'irais tout dire en halle de fribourg. Vous pouvez considérer que c'est une menace, mais c'est le seul moyen pour qu'ils puissent se défendre. A vous de choisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicobess
Avoyer
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Jeu 12 Juil - 21:22

Nicobess continuait de camper sur la place publique, soudain elle vit au loin son filleul, elle fit de grand signe mais il ne semblait pas la voir, on ne lui avait toujours pas réouvert les accès à cette place.
Elle était heureuse de le voir en pleine santé, et qu'il ait réussi à rentrer à Fribourg. Ce n'était pas grâce à l'armée cantonale, il s'était débrouillé tout seul.

Elle vit arriver une colombe, elle prit le message accroché à sa patte et l'ouvrit, il venait de Will_turner, il lui donnait des nouvelles et lui demandait de faire savoir à Messire Manawyddan qu'il souhaitait se défendre puisqu'on l'accusait et qu'il voulait participer à son procès si celui-ci devait avoir lieu.

Elle écrivit sur une pancarte ce qu'elle venait d'apprendre et la mit bien en évidence. Puis elle continua d'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicobess
Avoyer
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Ven 13 Juil - 21:18

Nicobess attendait toujours, pour passer le temps, elle lisait les compte-rendu des dossiers de la cour de justice. Tout à coup ces yeux s'arrêtèrent sur le procès de EL_Barto. Elle fit la grimace. Quel beau pays que celui où on fait un procès à une personne en retraite.

Elle était de plus en plus déçue par tous ces bureaucrates qui ne pensaient qu'à leur petite personne. Les pauvres paysans n'avaient que le droit de mourir. Alors que messires Ursaff ou Manawyddan seraient présents à leur procès dans plus d'un mois.

Ce monde à deux vitesses est vraiment triste. Elle ballota la tête de droite et de gauche, et referma le dossier. Elle se remit à attendre que quelqu'un passe sur cette place déserte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicobess
Avoyer
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Mer 15 Aoû - 19:01

Cela faisait plus d'un mois qu'elle attendait sur la place publique que l'on s'occupe enfin de ces ex-sapeurs, mais il y avait toujours rien de fait. Elle venait de plus de recevoir une info qui l'avait laissé coite.

Will et El_Barto avait subi leur procès en FC et avait été condamnés à un jour de prison et 20 écus d'amende. On peut dire que cette mission foireuse leur avait couté très cher.

Récemment, elle avait parlé avec Musclar qui, lui aussi, avait été banni alors qu'il avait refusé la mission, et même s'il était réhabilité, il ne ferait plus jamais parti de l'armée. Il avait été complètement dégouté par toute cette affaire et par la réaction de certain membre de l'état-major. La confiance n'était plus là. Nicobess se demandait si toute cette affaire n'allait pas diviser les fribourgeois.

Elle était bien triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaal
Conseiller militaire
Conseiller militaire
avatar

Nombre de messages : 806
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Jeu 16 Aoû - 16:55

Dame Nicobess, notre état major étant en retraite spirituelle, il faudra encore patienter plusieurs jours.
Toutefois, ayant été personnellement sensibilité à cette histoire j'ai aussi posé des questions et j'attends que cette histoire soit clarifiée et si des erreurs ont été commises par l'état major qu'elles soient réparées.

_________________
HLG Gaal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicobess
Avoyer
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Sam 8 Sep - 18:51

Cela faisait maintenant plus de 2 mois que les évènements avaient eu lieu. Et toujours rien de nouveau. Plus personnes ne devaient se souvenir de ce qu'il s'était passé hormis les protagonistes, bien sûr, mais qui s'en souciait. Nicobess en avait marre d'attendre que l'on daigne s'occuper du problème. Elle rangea son lit de camp et décida de rentrer chez elle, elle n'oublierait pas, mais elle avait compris que l'armée n'était pas humaine. Elle n'avait jamais vraiment été soldat, mais tout ce qu'il venait de se passer (ou de ne pas se passer) n'allait pas la faire changer d'avis. Elle continuerait à défendre ses idéaux toute seule, avec des amis qui comme elle préféraient l'action, plutôt que le jeu de l'autruche.

Ainsi ils ne sauraient jamais que ceux qu'ils refusaient d'écouter étaient certainement les plus fidèles à leur canton et à leur pays.


Messieurs, soyez contents, je m'en vais. Et je ne vous remercie pas de cette indifférence. Adieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaal
Conseiller militaire
Conseiller militaire
avatar

Nombre de messages : 806
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Dim 9 Sep - 9:31

Madame, ne nous dites pas adieu, vous allez briser notre coeur
Notre Lieutenant Général Manawyddan est un homme d'une telle immense piété qu'il n'est toujours pas revenu de ses retraites spirituelles
C'est à peine si nous allons le reconnaitre à son retour.

_________________
HLG Gaal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicobess
Avoyer
avatar

Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   Dim 9 Sep - 13:56

Entendant une voix connue, Nicobess se retourna.

Messire Gaal, ce n'est plus de la piété, c'est carrément une entrée dans les ordres. En tout cas, il devait savoir qu'il allait laisser la caserne livrée à elle-même, et il n'a même pas pris la peine de laisser les clés à quelqu'un. Finalement encore heureux que la vie est calme à fribourg, une personne mal intentionnée pourrait faire énormément de dégât, mais c'est le cadet de vos soucis.

Messire Gaal, je sais que vous n'y êtes pour rien, mais j'ai franchement d'autres choses à faire que de rester à poireauter sur cette place publique et sachez que j'ai une mémoire d'éléphant. Vous savez où me trouver, je ne me cache pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexion en place publique.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion en place publique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA PLACE PUBLIQUE ? le flood du Forum
» Un parc dédié à six héros Haitiens à Montréal.
» Lavyèv la kòmanse.
» De l'immondice ou de l'héroïsme sur la place publique [Libre à tous]
» Place Publique d'Almara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armée Cantonale Fribourgeoise :: Cour Centrale :: La Place Publique-
Sauter vers: